AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'Histoire de Cuauhtochco et Tototlan, Contée par Fenix

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Codex

avatar

Messages : 301
Date d'inscription : 27/08/2011
Localisation : Ahuilizapan

MessageSujet: L'Histoire de Cuauhtochco et Tototlan, Contée par Fenix   Jeu 13 Oct - 12:09

~o~

L'HISTOIRE DE CUAUHTOCHCO
ET TOTOTLAN, CONTÉE PAR FENIX

par Fenix_the_wanderer

~o~
______________________________________________________________
[HRP : Ceci est un post pour éclairer les plus jeunes et les moins jeunes sur l’histoire de Cuauhtochco et de Tototlan, merci de ne pas poster à la suite sans y être invité pour une meilleure lisibilité. Concernant les éventuels oublis/contradictions, merci de faire vos réclamations / insultes / compliments et autres par MP ou mail IG. Pour finir, comme l’histoire est racontée du point de vue de mon personnage, elle est bien évidemment assez subjective …]

______________________________________________________________

INTRODUCTION

Fenix était assis en taverne et sirotait un bol de pulque. Un jeune adolescent Tototlanèque devisait devant lui de la guerre et de Tlaxcalla. Il sourit, pensant que ce dernier avait besoin de quelques éclaircissements sur la province et son histoire. Il se jura de consigner ses paroles par écrit afin que chaque Tototlanèque puisse en prendre connaissance à loisir.
Il s’éclaircit la gorge :


« Hé bien, je crois qu’il est temps pour moi de t’enseigner l’histoire de notre clan et de notre province. Vois-tu, j’ai la fierté d’avoir été l’un des premier à arriver ici. J’ai pu assister à la naissance de la province et du clan, et j’ai figuré de nombreuses lunes dans le conseil du Tlatocan provincial. Je pense donc être bien renseigné sur les évènements que je vais décrire. Bien sûr, il s’agit de mes modestes souvenirs, il peut toujours y subsister de nombreuses zones d’ombres. Contrairement à Tezcalipoca, je ne vois pas tout. »

______________________________________________________________

SOMMAIRE
  • De la Naissance de Tototlan et Cuauhtochco, Page 1

  • La Première Guerre entre Tlaxcalla et Cuauhtochco, Page 2

  • Sous le Dominion, Page 3

  • La Seconde Guerre entre Tlaxcalla et Cuautochco, Page 4

  • Le Chaos, Page 5

______________________________________________________________


Dernière édition par Codex le Ven 14 Oct - 20:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lahuttedequivira.creationforum.net
Codex

avatar

Messages : 301
Date d'inscription : 27/08/2011
Localisation : Ahuilizapan

MessageSujet: Re: L'Histoire de Cuauhtochco et Tototlan, Contée par Fenix   Jeu 13 Oct - 12:09

______________________________________________________________

DE LA NAISSANCE DE TOTOTLAN ET CUAUHTOCHCO

« Il de cela quelques temps déjà, l'Empereur Moctezuma décida de coloniser les terres sauvages à l’est de Tlaxcalla et au nord de la province Aztèque de Tepeyacac.

Il envoya de nombreux esclaves traverser l’empire Aztèque, auxquels se joignirent des colons Tlaxcaltèques. Oui, vois tu, dès la création de notre province, de nombreux Tlaxcaltèques se mélangèrent aux esclaves originaux. C’est pourquoi ne soit pas trop dur avec ces derniers. Si ils ont bien souvent envahis notre province et tenter de réduire notre peuple en esclavage, beaucoup d’entre eux se sont illustrés pour la province et nous pouvons sans rougir les appeler « frères ». Pour mémoire l’actuelle Tlatocani, Vanille, est née dans le clan Tlaxcaltèque de Cuamantzigo, loin à l’ouest de nos terres. C’est aussi pour cela que nous partageons beaucoup de point commun avec Tlaxcalla concernant nos coutumes et nos usages, même si nous avons nos particularités.

Mais revenons-en à notre histoire. Les esclaves parcoururent donc ces terres sauvages et s’y installèrent, suivant les signes divins pour trouver ce qui deviendrait leurs nouveaux foyers. Ils y fondèrent cinq clans : Acatic et Misantla furent fondés dans les forêts du sud. Certains s’installèrent autour d’un lac poissoneux et Ahuilizapan naquit. D’autres préférèrent les terres fertiles à la frontière Tlaxcaltèque pour bâtir Olintla. Quant aux derniers, ils s’installèrent au nord, autour d’un imposant verger d’arbre fruitier.

C’est ainsi que Tototlan vit le jour. Durant cette période, nous étions les moins nombreux de la province, et les plus pauvres. Ainsi de nombreux frères et sœurs moururent de faim dans ces terres sauvages loin de leurs clans d’origine.

C’était une période dure et sombre pour le clan. La nourriture était rare et chère, et la plupart de nos frères s’escrimaient à mettre les terres alentours en friche. Je me souviens avoir bâti mon adobe de mes mains près d’un lopin de terre racheté au conseil de la province à bas prix. J’ai pu en faire un champ de haricot fertile qui m’a nourrit depuis que je suis ici. Nous étions affamés, nous luttions pour survivre, mais pourtant, nous vivions en paix. C’était bien avant que Tlaxcalla-la-fourbe vienne interférer dans nos affaires. »


______________________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lahuttedequivira.creationforum.net
Codex

avatar

Messages : 301
Date d'inscription : 27/08/2011
Localisation : Ahuilizapan

MessageSujet: Re: L'Histoire de Cuauhtochco et Tototlan, Contée par Fenix   Jeu 13 Oct - 12:10

______________________________________________________________

LA PREMIERE GUERRE ENTRE TLAXCALLA ET CUAUHTOCHCO

« Avant de parler des « batailles » et autres mélées féroces qui opposèrent les guerriers Tlaxcaltèques aux nôtres, il convient de remettre les choses dans leurs contexte.

A cette époque, un jeune sot ou fourbe, profita de l’absence de chefs parmi nous pour s’imposer à la tête de la province. Ce fut une bien funeste époque, il mettait quiconque le défiait en procès et tournait notre province en ridicule. Vinrent alors deux Tototlanèques originaires de Tlaxcalla, Ayumi et Titikaka qui, avec l’aide des dieux réunirent une poignée de fidèle et le renversèrent du Tlatocan. Cependant, leur erreur fut d’avoir appelé des guerriers Tlaxcaltèque pour les aider dans cette funeste entreprise.

Les Tlaxcaltèques, venus soi-disant en amis, arrivèrent à Olintla qu’ils reprirent au Calpullec local, une crapule que je ne nommerais pas. Et certains de leurs chefs complotèrent contre notre province. Ayumi en eu vent et par colère, déclara inconsidérément la guerre à Tlaxcalla, pensant devoir prendre l’initiative. Il m’apparaît évident aujourd’hui que n’importe quel prétexte eu suffit à Tlaxcalla pour nous envahir par les armes, mais ils profitèrent du caractère … disons emporté d’Ayumi dans leur entreprise.

Ce fut alors un raz de marée qui déferla sur notre province. Des centaines de guerriers Tlaxcaltèques s’abattirent sur nos clans, peu peuplés, majoritairement d’esclaves, et assez pauvres. Tous les clans tombèrent, sauf celui d’Acatic. Notamment Tototlan, qui était connu pour être le clan d’Ayumi. Je m’en souviens très bien, j’étais Calpullec à cette époque. J’avais tenté de raisonner les Tlaxcaltèques, mais je dus me résoudre à me battre. Nous étions bien peu nombreux à défendre le clan, c’est pourquoi il tombât très facilement.

La suite des évènements restera gravée dans nos mémoires à jamais. Les Aztèques les plus courageux convergèrent vers Acatic, seul clan demeuré libre, pour tenter de résister à l’invasion des perfides Tlaxcaltèques. Nous résistâmes trois jours et trois nuits durant. Il apparut cependant à nos yeux, que malgré notre vaillance à Acatic, la province était perdue et qu’il fallait négocier avec l’ennemi, car nous ne pourrions pas contenir les bandes de guerres de Tlaxcalla.

Alors, le conseil du Tlatocan, à l’époque dirigé par Papouela, qui avait succédé à Ayumi négocia la paix avec Tlaxcalla, en rentrant dans le Dominion Tlaxcaltèque, un ensemble de province sous leur influence, une sorte de protectorat en somme.

C’était la meilleure solution, l’alternative laissée par les dirigeants de Tlaxcalla était soi le protectorat soit le paiement d’un tribut … Nous ne pensions pas que la province pouvait supporter d’être amputée du quart de sa trésorerie, nous prîmes donc cette décision afin de gagner du temps … »


______________________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lahuttedequivira.creationforum.net
Codex

avatar

Messages : 301
Date d'inscription : 27/08/2011
Localisation : Ahuilizapan

MessageSujet: Re: L'Histoire de Cuauhtochco et Tototlan, Contée par Fenix   Jeu 13 Oct - 12:11

______________________________________________________________

SOUS LE DOMINION

« Un traité d’assistance mutuelle et de non agression fut donc signé entre Tlaxcalla et Cuautochco. Je crois que je dois en avoir une vieille copie chez moi si cela t’interesse, je pourrais te la montrer…

Ainsi donc, les guerriers Tlaxcaltèques quittèrent Cuautochco en vainqueur pour la plupart. Néanmoins, certains choisirent de s’installer parmi nous pour nous aider à rebâtir notre province et partager un futur commun. C’est notamment le cas de ceux que l’on nomme « les aigles » à Ahuilizapan. Je ne suis cependant pas trop au fait de ce qu’il s’y passe exactement. Si tu cherches d’autres détails, on pourra sûrement t’éclairer là bas si tu as des questions à ce sujet ...

A Tototlan, quelques-uns restèrent avec nous. Ils collaborèrent avec la nouvelle Tlatocani, Vanille, et aidèrent le clan à se remettre sur pieds. Cependant, ils se querellèrent avec Ayumi et le ton monta. Ils s’attirèrent aussi rapidement les foudres du Tlatocan. La situation était assez tendue, d’un côté ses Tlaxcaltèques, furieux de se voir ainsi dénigrés et de l’autre le conseil qui s’en méfiait, alors que les relations avec Tlaxcalla se dégradaient petit à petit.

Pour moi, ils étaient tellement tous occupés à leurs petites querelles, que bien souvent, ils en oubliaient Tototlan et son bien être. Ces Tlaxcaltèques finirent donc par repartir chez eux.

Néanmoins, ce fut une période prospère pour Tototlan. Des champs furent mis en friche, des esclaves s’affranchirent … Cette période vit apparaître des Calpullecs qui furent pour moi talentueux comme Alaera ou Ixchella d’Ahuilizapan. Ce fut une période de paix et de richesse.

Cependant, c’était sans compter Tlaxcalla, dont l’ombre s’étendait toujours sur notre province. Tlaxcalla nourrissait plusieurs différends avec notre province : le fait que nous ayons réinterprété le Tonamalt, leur texte sacré, et le clan d’Olintla, qui selon les Tlaxcaltèques orientaux leur revenait de plein droit.

Ils furent occupés par une guerre contre la province Aztèque de Tepeyacac pendant quelques temps, ce qui nous accorda un précieux délai pour reconstruire notre province.

Mais quand cette guerre s’acheva, l’Orient remis sur la table la question d’Olintla alors que Vanille, notre Tlatocani annonça que Cuautochco souhaitait sortir du dominion de Tlaxcalla.

Les dirigeants orientaux, fous de rage devant notre refus de leur laisser Olintla et les différends que nous avions accumulé nous déclara alors une nouvelle fois la guerre … »


______________________________________________________________


Dernière édition par Codex le Ven 14 Oct - 20:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lahuttedequivira.creationforum.net
Codex

avatar

Messages : 301
Date d'inscription : 27/08/2011
Localisation : Ahuilizapan

MessageSujet: Re: L'Histoire de Cuauhtochco et Tototlan, Contée par Fenix   Jeu 13 Oct - 12:11

______________________________________________________________

LA SECONDE GUERRE ENTRE TLAXCALLA ET CUAUTOCHCO

Il Advint donc que Tlaxcalla, alors mené par son Tlatocan Gericault, déclara une nouvelle fois la guerre à Cuautochco.

Le coup fut rude ... Nous n'étions pas prêt. Dès que la nouvelle tomba, je partis immédiatement pour Olintla et laissait Tototlan derrière moi.

Comme beaucoup, je pense, je croyais qu'Olintla, au centre de leurs revendications serait leur première cible.

Je fus surpris de voir leurs armées passer par Olintla sans s'arrêter pour nous combattre. En contournant nos défenses ils prirent Tototlan et Misantla, bien moins défendu, ainsi que les mines de ses clans.


Fenix soupira et resta songeur un instant avant de reprendre.

Pourtant, une armée Cuauhtèque était en formation à Olintla, commandée par Johnny59, que je rejoignis. Nous nous sommes dirigés vers Ahuilizapan et avons essayés de les engager au niveau de Tototlan. Ainsi la province put reprendre notre clan. A ce moment là, nous étions rester plusieurs semaines à tourner dans la province pour essayer d'intercepter les armées ennemies les moins fortes. La situation semblait désespérée, leurs armées semblaient plus fortes, plus nombreuses ... et pourtant tout bascula.

Gericault, qu'il soit maudit et béni, s'enfuit avec les richesses de la province orientale ... plongeant cette dernière dans un chaos sans nom. Les armées orientales se dispersèrent, ainsi que leurs guerriers. Les tlatocans successeurs en rajoutèrent une couche. A vrai dire la situation fut très confuses là bas.


Fenix sourit à l'évocation de tout cela.

Je n'ai que peu d'informations directes sur ce qui se passa par la suite. En ce qui me concerne, je suis resté à Tototlan pour aider à relever le clan. Nos armées, aidées par les hommes de Metzitlan et de Tepeyacac annexèrent plusieurs clans Tlaxcaltèques et mirent leurs armées à genoux. Bientôt tout ne fut plus que ruines et chaos dans la province orientale.

Leurs alliés occidentaux les avaient abandonnés à leurs sorts et tous leurs ennemis se liguaient contre eux ... La paix fut donc signée ...

Ce fut une bien suprenante ... "victoire" à vrai dire. Si tu souhaites plus d'informations, je peux te mettre en contact avec des guerriers qui ont été au coeur de l'action ... tu en sauras surement un peu plus.

La conséquence de toute cette guerre fut que notre économie a été mise à genoux, les mines fermées et les finances de la province à sec. Après cela, il fallut tout reconstruire ...


______________________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lahuttedequivira.creationforum.net
Codex

avatar

Messages : 301
Date d'inscription : 27/08/2011
Localisation : Ahuilizapan

MessageSujet: Re: L'Histoire de Cuauhtochco et Tototlan, Contée par Fenix   Jeu 13 Oct - 12:11

______________________________________________________________

LE CHAOS

Fenix demeura interdit un instant. La période qui suivait, bien que proche, demeurait très confuse dans son esprit.

Or donc Tlaxcalla fut vaincue par une coalition de guerriers Aztèques et de guerriers Metzitlanèques.

On aurait dit que Tlaxcalla était abandonnée des Dieux. Plusieurs Clans au nord furent annexés par les Metzitlanèques. Malgré une résistance acharnée des populations, les Metz restèrent encore longtemps dans la région.

Quant à Cuauh, nous avions annexés quelques uns de leurs clans. Nous les avons rendus aux dirigeants Orientaux selon le désir de la Tlatocani Vanille. Cette dernière pensait, à juste titre je le crois, que Cuauh était encore trop faible, trop peu populeuse pour absorber une aussi grande population. Il fallait donc rendre à ses clans leur indépendance.

A ce moment, il nous avait semblé que la situation serait stable pendant un moment. Un chef de guerre Tlaxaltèque, Chuicicanoc s’était soumis au leader de la coalition Aztèques/Metzitlanèque, Xuchimatzin.

L’autre Tlaxcalla, la partie occidentale semblait s’être désinteressée de leurs frères orientaux, qu’ils considéraient comme des traitres et chercha sa propre voie. L’orient était donc isolée.

Pourtant, il chercha encore à envoyer Tlaxcalla dans la guerre. Une expédition rapide de notre coalition le chassa de la haute pyramide de Tlaxcalla.

Depuis lors, Tlaxcalla est plongée dans le chaos. Les mines sont fermées. Les Conseils élus tiennent peu longtemps en place, étant vite détrônés par des chefs de guerre ambitieux.

La révolte gronde en permanence au nord sur les territoires occupés par les Metz et chaque rébellion est réprimée sévèrement. Comme je le disais, l’Orient est donc isolé, entre alliés désabusés et territoires coalisés.


Quant à Cuauh, cette période fut bien triste. Durant ce temps, il est dit que la province fut pauvre, car la guerre l'a affaibli. Nos guerriers revenaient à leurs champs et échoppes, alors que leur absence pesait durement sur notre économie. Faute de moyen, la province fermait des mines par intermittence. Elle accusait un déficit énorme, la faute à la guerre essentiellement.
Par ailleurs, dans le Monde connu, entre la guerre, la famine et l’infécondité des femelles, la population générale diminua. D’aucuns disent que les Dieux furent contrariés, outrés d’avoir mal respectés les rites durant la guerre. Colère divine ou non, nous fûmes moins nombreux à affronter l’épreuve de la pauvreté et la relance.


______________________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lahuttedequivira.creationforum.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Histoire de Cuauhtochco et Tototlan, Contée par Fenix   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Histoire de Cuauhtochco et Tototlan, Contée par Fenix
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'histoire de la peugeot 106.
» HISTOIRE DE MONTESA
» Histoire d'alternateur
» MAIS QUI EST FANTOMAS VOICI SON HISTOIRE
» Histoire de remorque...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Hutte de Quivira :: La Bibliothèque de la Hutte :: Histoire-
Sauter vers: