AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Hutte de Quivira - Je suis venu te dire que je m'en vais

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Quivira
Admin
avatar

Messages : 95
Date d'inscription : 17/09/2011

MessageSujet: Hutte de Quivira - Je suis venu te dire que je m'en vais   Sam 24 Sep - 17:36

- Quivira -



*

      BIENVENUE DANS LA HUTTE DE QUIVIRA !


[rp]RP en cours : "Je suis venu te dire que je m'en vais" ; Au coeur de sa quête spirituelle, Quivira décide de retourner vivre à Tototlan, son clan de naissance.
Statut du RP : C'est la fin de ma vie à Ahuilizapan. Si quelqu'un souhaite réinvestir les lieux, et en reprendre le plan et les images à son compte, j'en serais plus que ravis. Envoyez-moi juste un petit mp pour me prévenir ^^.[/rp]
Le passé de cette bâtisse reste très mystérieux. Lorsque j'en ai fait la découverte en longeant les rives du lac Chapala, elle n'était déjà plus qu'une ruine cachée par les buissons. Je venais alors tout juste d'arriver de Tototlan où je né, et ai été vendu très jeune comme esclave. Gagnant ma liberté suite au décès de mon maître, j'ai choisis de prendre la route pour commencer ma nouvelle vie d'homme libre. C'est donc en cherchant un abris pour la nuit que je suis tombé sur cette vieille demeure laissée à l'abandon. Je devais n'y passer que quelques nuits de belle étoile, mais tombant rapidement amoureux de ce lieu à la beauté magique, je n'ai jamais put me résoudre à le quitter, et ai donc entrepris de m'y installer définitivement.

Restaurer cette masure ne fut pas chose aisée, mais l'essentiel était déjà là. Je n'y ai rajouté qu'un peu de confort moderne, avec une citerne pour avoir toujours un peu d'eau fraîche à portée de main, et un foyer pour pouvoir faire cuire mes maigres repas. Le mobilier de la hutte reste certes très rustique mais il est fonctionnel, et la vue sur le lac achète tous les luxes.

Mais peut être voulez-vous en découvrir un peu plus sur cette hutte ? Si vous le voulez bien, faisons-donc un rapide tour du propriétaire.



Lorsque vous arrivez depuis la rue principale, vous faîtes face à l'arrière de cette hutte, que six petits fenêtrons carré agrémentent en s'ouvrant dans la partie supérieure du mur. Le seul moyen de pénétrer à l'intérieur est de longer soit le mur de droite où se trouve la cheminée du foyer, soit le mur de gauche contre lequel une échelle permet de grimper sur le toit terrasse. De chaque côté, une frise murale faîte de motifs géométriques vous guide alors vers la terrasse.

Vous vous trouvez ainsi devant l'entrée principale de la hutte, face au lac Chapala. Cette entrée consiste en une longue terrasse qui fait toute la largeur de la hutte et un tiers de sa longueur. Vous pouvez y trouver un petit banc sur la droite, où il fait bon se prélasser une fois le soir venu, et une citerne d'eau sur la gauche, avec un toit en double pente et une trappe en bois pour la protéger des débris transportés par le vent. Entre les deux, un escalier de trois longues marches vous guide vers le deuxième niveau de la hutte.

Vous êtes maintenant dans la pièce à vivre principale de la hutte, partiellement encadrée de murs, et couverte par un toit en toile qui peut être rabattu sur le coté si le besoin se fait sentir. Elle dispose de deux petites estrades en terre qui divisent agréablement ce grand espace, et sert pour toutes les tâches du quotidien. Sur le mur du fond, deux portes couvertes d'un lourd tissu permettent d'accéder aux deux dernières pièces de la hutte.

Sur votre gauche se trouve la cuisine de la hutte, qui dispose d'un foyer circulaire, parfait pour faire cuire les tortillas. Elle me sert aussi de réserve, et éventuellement de chambre lorsque la fraîcheur du climat incite à se rapprocher du feu. Sur la droite une autre chambre plus confortable dispose de tout le mobilier nécessaire pour passer une bonne nuit de sommeil après une dure journée de labeur, et quelques bassines de bois pour la toilette matinale, bien que le lac ne soit qu'à quelques pas. Ces deux petites pièces sont éclairées par la lumière tamisée de leur trois petits fenêtrons sur la partie supérieure du mur, qui donne plein sud, les éclairant donc dès le matin tout en les gardant de la chaleur parfois trop sévère de l'été.



[rp]Ils ont visité la hutte:
    Lessa, Grande Prêtresse de Cuauhtochco et Calpullec d'Ahuilizapan
    Elma
    Xytllali
    Geios, Tlatoani de Cuauhtochco
    Usumatinca
    Vavitu, Prêtre d'Ahuilizapan
    Rootsman, Calpullec d'Ahuilizapan

RP Achevés:
  • "Une Terrasse sur le Lac" ; Quivira découvre les ruines d'une hutte sur les bords du lac Chapala près du clan d'Ahuilizapan, et décide de la restaurer pour en faire sa propre demeure, y ajoutant au passage la terrasse qui fera son succès. Au même moment, malgré son implication involontaire et malheureuse dans la révolte de Cookie, il s'engage dans les efforts pour relever le clan d'Ahuili, et fait très vite la connaissance de la Grande Prêtresse Lessa, Calpullec du clan. Il sympathise également avec Elma, ancienne voisine de la hutte, et parvient à racheter son honneur auprès du clan, en faisant don de marchandises et de quachtli aux caisses du Calpulli.

  • "Un Dîner Presque Parfait" ; Après avoir fait la rencontre de plusieurs habitants au sein de son nouveau clan, Quivira décide d'organiser un grand dîner sur sa terrasse pour faire plus amples connaissances, et invite toutes les personnes présentes alors à Ahuilizipan. La petite fête qui suivit rassemble un petit groupe éclectique de convives, qui passeront la soirée à manger boire et danser, avant que la pluie ne joue les invités de dernière minute. Cela aura permis à Quivira de rencontrer Xytllali, une visiteuse en provenance d'Olintla, Usumatinca, un fier guerrier aztèque résidant à Ahuili, Vavitu et Rootsman, respectivement prêtre et calpullec du clan, et enfin Geios, la Tlatoani de la province de Cuauhtochco.

  • "La Visite du Jaguar Noir" ; Au beau milieu de la nuit, Quivira est tiré de ses rêves par l'arrivée d'un jaguar noir dans sa hutte. C'est Aska, la jaguare de Lessa. La prêtresse est venu engager une conversation nocturne avec lui qui ressert les liens entre les deux compères, et inspire Quivira l'étrange besoin de changer d'apparence. Lorsqu'enfin les deux retournent dans les bras du sommeil, Quivira est perturbé par un rêve violent, où le dieu Tezcatlipoca lu apparait. Au matin il décide de prendre la route en direction du grand temple de la province.
[/rp]
Et voilà, maintenant que vous savez tout ce qu'il y a à savoir de la hutte de Quivira, le reste de son histoire reste encore en suspens. Mais peut être est-ce à vous de l'écrire...



Dernière édition par Quivira le Mer 2 Nov - 9:04, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quivira
Admin
avatar

Messages : 95
Date d'inscription : 17/09/2011

MessageSujet: Re: Hutte de Quivira - Je suis venu te dire que je m'en vais   Sam 24 Sep - 17:37

- Quivira -



*
Une Terrasse sur le Lac...

Quivira est né à Tototlan, dans la province de Cuauhtochco à la lice du grand empire Azteque. Vendu comme esclave par des parents surendettés, il ne sait rien de son passé. Son maître était un homme droit et juste, et lorsque vint le temps pour lui de rejoindre le Mictlan, l'autre monde, il le convoqua sur son lit de mort et lui rendit sa liberté.

Le premier acte de Quivira en tant qu'homme libre fut de rassembler ses quelques effets et de partir. Totolan était encore bien pauvre, et bien trop associée à son passé de servitude. Il décida donc de s'installer dans le clan voisin d'Ahuilizapan, dont les mines d'or et d'obsidienne appelaient toujours une nouvelle main d'oeuvre.

Le travail à la mine n'était pas de tout repos, mais Quivira était un habitué des tâches ingrates. N'ayant pas encore les moyens de s'offrir un véritable logis, il avait découvert sur les rives du lac une vieille fermette en ruine qui suffirait à lui servir d'abris pour une nuit ou deux, le temps de pouvoir améliorer sa condition.

Lorsqu'enfin ses finances lui permirent de s'intaller dans une demeure plus confortable, il ne put se résoudre à quitter sa maison sur le lac. L'endroit était très endommagé et un peu trop à l'écart du reste du clan, mais les longues nuit de sommeil à la belle étoile dans ce lieu à la beauté magique l'avait définitivement attaché à ces vieilles pierres.

Il lui fallut donc restaurer au mieux l'endroit pour y ajouter un peu de confort. Quivira releva les murs d'adobe, débarassa le sol de ses herbes sauvages, restaura aux mieux les couleurs des frises murales. L'endroit n'était pas bien grand. Deux petites chambres fermées donnait sur une troisième grande pièce ouverte sur l'exterieur, dont la vue sur le lac était imprenable. Il décida de doubler cette dernière pièce d'une large terrasse, qui servit ainsi d'entrée à la petite chaumière.

Quelques nattes sur le sol, quelques pièces de fourniture ici et là... et Quivira put enfin s'installer dans sa nouvelle maison.

Il n'avait gardé que très peu de choses de sa vie à Tototlan, mais parmis ses maigres souvenirs se cachait un trésor. Le maître de Quivira lui avait appris à lire et à écrire le náhuatl, la langue des aztèques, pour qu'il puisse ainsi l'aider dans ses taches administratives. Il lui avait aussi offert un petit recueil de poésie, pour qu'il puisse s'exercer tous les jours à en déchiffrer les symboles.

Quivira était encore bien loin d'en maîtriser toutes les subtilités, mais il avait toujours grand plaisir à réciter à voix haute les quelques vers de son petit receuil. Et puisqu'il avait enfin une hutte bien à lui, où il pouvait se détendre et relire ses poèmes, il décida de s'installer sur sa terrasse face au lac, à la fraicheur du soleil couchant, et ouvrit son petit ouvrage.


    [rp]Motecpana cuahuyotl
    Motecpana xihume
    In nelhuayo quitemo in peyo
    Oncatlye contemo
    Ye nemiliztl ye miquiliztl

    In nelhua conteno miquilyo
    In xoch in izhua neyo nemilyo
    Tlanye moteeezcahuia intla tlatlalyo

    Acyehuan concuica nelyo micnenyo

    Acyehuan concuica nelyo yolnemitl
    Yehuan onmoxochtlalia ipan tlaltzintli
    On tleca

    Oc tal ipa manenemi nehnemilyo
    Tlan ipan contohtoca miquiliztli

    In yolli miquiliztli monotza
    Onmonelohuan mah onmohuetzcatia
    Imitica cuahuyo

    Yehuan momatlaxcalhuia ica in izhua
    Tlan ica ompehuaz mitotilyo in cuica
    Cuahuyo
    [/rp]


    [hrp]Les arbres se mettent en rang
    Les plantes se mettent en route
    Leurs racines cherchent le commencement
    Quel commencement cherchent-elles ?
    Celui de la vie ou celui de la mort ?

    Leurs racines cherchent la mort profonde
    Les fleurs et les feuilles cherchent la vie profonde
    Qui se reflète dans le monde-feu

    En vérité ils chantent le voyage de la vie

    C'est ainsi qu'ils s'offrent à la terre
    Pourquoi ?
    Pour que la vie avance sur sa route
    Poursuivant la mort

    La vie et la mort s'appellent
    Et s'unissent pour se faire rire
    Dans la profondeur des arbres

    Eux ils applaudissent de toutes leurs feuilles
    Ainsi commence la danse
    Et le chant des arbres[/hrp]


Dernière édition par Quivira le Lun 3 Oct - 17:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quivira
Admin
avatar

Messages : 95
Date d'inscription : 17/09/2011

MessageSujet: Re: Hutte de Quivira - Je suis venu te dire que je m'en vais   Sam 24 Sep - 17:38

- Quivira -



*
Quivira se réveilla le lendemain matin sur cette même terrasse, le petit receuil de poésie posé à ses côtés. Il s'était endormis avec la mélopée des vers anciens, et se retrouvait maintenant avec quelques bonnes courbatures. Un petit plongeon matinal dans les eaux bleu du lac balaya les douleurs de la nuit. Il se préparait maintenant à rejoindre le Calpulli où depuis quelques jours, il avait servis de garde, et était posté devant les greniers de la cité, travail sans passion mais à la paye étrangement généreuse. Peut être serait-il chanceux une nouvelle fois ce matin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quivira
Admin
avatar

Messages : 95
Date d'inscription : 17/09/2011

MessageSujet: Re: Hutte de Quivira - Je suis venu te dire que je m'en vais   Sam 24 Sep - 17:39

- Quivira -



*
La chance des débuts l'avait définitivement quitté.

Depuis quelques jours maintenant, Quivira travaillait comme milicien au service du clan d'Ahuili, ou tout du moins le pensait-il... Ne connaissant encore ni le lieu ni ses habitants, il avait sauté sur l'occasion sans trop se poser de question. Certes le travail n'était pas des plus passionant. Il était le seul à garder les greniers de la ville, tandis que ses camarades étaient stationnés ici et là, et personne ne s'était vraiment présenté à lui pendant des jours, ce qui lui parrut bien étrange. Mais la paye était fort généreuse, et à la fin de sa semaine, notre homme avait réuni assez de fonds pour améliorer son petit chez lui.

Il n'avait point lésiné sur la dépense, mais - pensait-il - son nouveau salaire de milicien lui permettrait de retomber très vite sur ses pattes, et pourquoi pas de se faire connaître aussi auprès de ses nouveaux concitoyens... Qu'elle ne fût pas sa déception au début de cette nouvelle semaine.

Pour ce qui est de se faire connaître, la chose était un grand succès... si le but était bien d'être connu en tant que traître, et d'avoir son nom affiché parmis la liste des condamnés. Pendant ces quelques jours, il avait en effet soutenus sans le savoir une usurpatrice, qu venait de fuir le clan, non sans en avoir vidé les caisses. Le désastre était total. Encore trop peu connu des autres habitants, Quivira allait avoir bien du mal à plaider pour sa défense. Fuir le clan ? Ce n'était pas non plus dans ses projets. Il s'était bien trop attaché à son petit lopin de rêve pour l'abandonner aussi vite.

Alors que faire ? Quivira espérait que rembourser le salaire qu'un argent sale lui avait fournis, pourrait peut être l'aider à adoucir le couroux des habitants d'Ahuili. La somme de 100 quachtli était bien au delà de ses présentes finances, mais il n'avait pas d'autre espoir de pouvoir se racheter à leurs yeux. Ne pouvant se risquer à s'aventurer trop près du clan, il avait donc pris le chemin de la mine, partant chaque matin avant que le soleil lui-même ne se lève, pour être sûr de ne croiser personne, et ne rentrant qu'à la nuit tombée, dissimulé ainsi par l'obscurité.

Ses courtes nuits, il les passait dans la peur d'une embuscade nocturne qui viendrait l'arracher une nouvelle fois à sa liberté. D'abord esclave et maintenant traître... décidément les dieux se jouaient bien de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quivira
Admin
avatar

Messages : 95
Date d'inscription : 17/09/2011

MessageSujet: Re: Hutte de Quivira - Je suis venu te dire que je m'en vais   Sam 24 Sep - 17:40

- Lessa -



*
La grand prêtresse avait suivit l'homme. Elle etait intriguée par lui et devais lui parler. Un perroquet lui parviendrais le lendemain .. Mais.. Pour l'instant elle l'avait suivit... Pouquoi ? Elle ne savaut pas exactement. Une mélange de faits, de paroles, ses expressions ...
Toujours est il qu'elle l'a observé longuement avant de venir a lui ce soir... Oui.. Lui faire entendre qu'elle ne le considère pas comme un traitre. Pas lui .. Ni aucun de ceux qui ont été abusé par Cookie... Pas un des miliciens ne sera inquiètés. Et ni elle, ni ceux du clan ne leur en veulent.
Oui .. Il etait temps de se présenter a cet homme et ce dans toutes ses fonctions mais avant tout... En temps que femme et soeur de clan.Il etait temps qu'il retrouve des nuits et des jours paisibles, il avait assez souffert et ce serais pure cruauté de ne pas venir lui parler.
Elle l'interpela donc car elle avait l'infime privilège de connaitre son prénom.


- Quivira ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quivira
Admin
avatar

Messages : 95
Date d'inscription : 17/09/2011

MessageSujet: Re: Hutte de Quivira - Je suis venu te dire que je m'en vais   Sam 24 Sep - 17:40

- Quivira -



*
Son sang se figea instantanément. C’était le moment qu’il avait tant redouté… Etaient-ils plusieurs ? Etaient-ils armés ? Cela n’importait plus, il lui fallait maintenant se rendre.

Mais sur la terrasse, ce n’était point une foule, mais une femme seule qui se tenait devant lui. Il reconnut instantanément la Calpullec, et par reflexe, après toutes ses années de servitude, il s'inclina a ses pieds, les yeux fixant le sol.


Calpullec. Je sais quel est l’objet de votre venue en ce lieu, et j’accepte la punition qui doit être la mienne. Je suis un misérable, je ne mérite pas le pardon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quivira
Admin
avatar

Messages : 95
Date d'inscription : 17/09/2011

MessageSujet: Re: Hutte de Quivira - Je suis venu te dire que je m'en vais   Sam 24 Sep - 17:41

- Lessa -



*
Sourire de la calpullec. Elle s'avance et s'agenouille face à lui. Sa main vient se poser sous le menton de l'homme lui faisant relever le visage. Cherchant le regard de Quivira, une fois qu'elle l'a trouvé, elle lui murmure.

- "Niltzé, je suis Lessa..."

Nouveau sourire à son intention puis elle reprend.

- "Je ne suis pas là pour apporter une quelconque punition... Encore moins pour des représailles. Ce clan est le tien, des erreurs sont faites, c'est l'apanage des mortels. Relève toi mon frère..."

Elle ne se départis pas de son sourire alors qu'elle lui lance :


- "Je ne suis pas là en tant que grande prêtresse, pas plus qu'en temps que Cihuacoatl et encore moins en temps que Calpullec. En soeur de clan qui vient voir un frère qui n'a pas a s'en vouloir..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quivira
Admin
avatar

Messages : 95
Date d'inscription : 17/09/2011

MessageSujet: Re: Hutte de Quivira - Je suis venu te dire que je m'en vais   Sam 24 Sep - 17:42

- Quivira -



*
Quivira ne pouvait croire ce qu'il venait d'entendre. Le pouls encore battant, il se relève face à la Calpullec, mais ne pouvant toujours pas soutenir son regard, il baisse les yeux au sol.

Je ne sais plus quoi dire... J'ai tellement honte de mettre fait avoir ainsi, je ne mérite pas d'être excusé.

Il cherche ses mots, ne sachant trop comment réagir.

Je... Il faut que je rachète mon erreur à tout prix. C'est une question d'honneur, je suis trop redevable de ta bonté, Lessa.

Il courbe de nouveau son échine en prononçant son nom. Il lui faudra encore bien du temps pour perdre ses habitudes d'esclave.

Je me soumirais à ta volonté. Dis-moi ce que je peux faire pour ma... ma soeur de clan.

Il a bien du mal à retenir un sourire en prononçant ses derniers mots. Réalisant enfin ce qu'il est entrain de se passer, l'humeur de Quivira commence à s'alléger. "Frère de clan"... Appartenir à la "famille" d'Ahuili était son voeu le plus cher, mais les évènements passés avait détruit tout espoir que cela puisse arriver un jour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quivira
Admin
avatar

Messages : 95
Date d'inscription : 17/09/2011

MessageSujet: Re: Hutte de Quivira - Je suis venu te dire que je m'en vais   Sam 24 Sep - 17:42

- Lessa -



*
Lessa l'écoute sans se départir de son sourire.

- Et bien .. Si tu veux te racheter... Je te propose de faire partie du conseil de notre clan. Quand à ton honneur, le fait que tu te repente d'une faute qui n'est pas tienne prouve bien que tu en à.

Elle lui sourit et repond a sa dernière question.

- Et si tu m'offrais un peu de pulque ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quivira
Admin
avatar

Messages : 95
Date d'inscription : 17/09/2011

MessageSujet: Re: Hutte de Quivira - Je suis venu te dire que je m'en vais   Sam 24 Sep - 17:50

- Quivira -



*
C'est maintenant un franc sourire qui s'affiche sur visage.

Le conseil du clan ?... Vraiment ?... Je... Je serais ravi de pouvoir rejoindre le conseil du clan Very Happy !

Il se met a faire des petits bonds en l'air, ayant bien du mal à contenir la joie et le soulagement qui viennent de l'envahir.

Je promets de faire de mon mieux pour servir le clan. Oh la la, le conseil du clan...

Dans sa tête fourmillent déjà les idées de services qu'il pourait leur rendre. Son cerveau est tellement ailleurs à ce moment-là, il n'entend qu'à peine la question de la dame.

Du pulque ?... Euh c'est à dire que je n'en ai pas.

Son sourire se crispe un peu de manière comique.

Disons que dernièrement, je n'ai pas eu trop l'occasion de faire la fête Laughing. Mais si tu le veux bien, allons à la taverne municipale. J'ai tellement de questions à te poser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quivira
Admin
avatar

Messages : 95
Date d'inscription : 17/09/2011

MessageSujet: Re: Hutte de Quivira - Je suis venu te dire que je m'en vais   Sam 24 Sep - 17:50

- Quivira -



*
Ils discutèrent une bonne partie de la nuit de la manière dont Quivira pourrait se rendre utile au sein du conseil du clan. Le pauvre homme n'avait pas encore de compétences intellectuelles vraiment impressionnantes, mais il était plein d'idées, et plein de bonnes volonté. La milice peut être ? Hmmm fausse bonne idée vu ce qu'il venait de se passer... Il savait bien lire et écrire un petit peu, et connaissait également quelque peu le calcul des poids et des mesures, mais pas suffisamment pour prendre en charge un véritable travail administratif. Il savait surtout comment tenir une maison, gérer une équipe d'esclaves, travailler la terre et s'occuper des animaux... mais en quoi cela pourrait-il être utile à la communauté ? La nuit passa ainsi, avant que la prêtresse ne le laisse rentrer dans sa hutte, le cerveau toujours en ébullition.

Dans les jours qui suivirent, Quivira tenta de s'occuper l'esprit en poursuivant les travaux de sa hutte. Certes elle était maintenant bien aménagée, avec la toute nouvelle terrasse et le petit ameublement qu'il y avait ajouté, mais il y manquait encore un peu de confort "moderne" diront nous, notamment une citerne pour conserver une source d'eau près de la maison, et un foyer pour qu'il puisse cuire son repas du soir en toute sécurité. Pour la citerne, cela semblait être un travail relativement facile à exécuter. Un endroit semblait tout désigné pour l'y installer, sur la terrasse près d'une des entrées de la hutte. Il y bâtit un petit puits en pierre, abrité par un toit à double pente pour ne pas que l'eau soit contaminée par l'extérieur. Une petite trappe de bois vint seller l'affaire, et le tour était joué. Il ne lui restait plus qu'à remplir sa nouvelle citerne en allant chercher de l'eau fraîche dans l'une des sources voisines. Cela lui valut quelques aller-retours, mais le jeu en valait la chandelle.

Le foyer quant à lui fut une autre paire de manches. Il avait en effet besoin d'abattre l'un des murs de la cuisine pour y intégrer une cheminée, qui guiderait la fumée hors de la hutte. Quivira n'était pas le meilleur des architectes, mais il trouva l'aide d'un voisin qui avait quelques connaissances en maçonnerie, et vint lui donner un coup de main avec la touche finale. Il fallut remonter le mur en adobe, tout en intégrant la nouvelle cheminée, et protéger le mur de la chaleur ainsi dégagée pour ne pas que la terre se craquelle. Lorsque le foyer fut enfin terminé et que les premières volutes de fumée s'échappèrent de la petite cheminée, il était enfin temps de crier victoire.

Il jeta alors un dernier coup d'oeil sur le croquis qu'il avait effectué pour redessiner les contours de la hutte :


      [rp][/rp]

C'est bon, tout était bien en place... C'en était ainsi fini des travaux d'aménagement pour un petit bout de temps, enfin espérons-le.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quivira
Admin
avatar

Messages : 95
Date d'inscription : 17/09/2011

MessageSujet: Re: Hutte de Quivira - Je suis venu te dire que je m'en vais   Sam 24 Sep - 17:51

- Elma -



*
lors de sa balade souvenir Elma repéra une bien étrange construction ...
une sorte de plate forme donnait sur le lac ,curieuse
elle y grimpa et admira le paysage .
ce ne semblait pas être un temple ni un bâtiment du
calpulli ,une habitation????

mais alors qui ,qui pouvait bien être assez noble ,riche et important pour posséder cette "demeure"?


olaaaaa OLLLLAAAAA
il y a quelqu'un ????
esclaves ! si vous êtes là appelez votre maître !!!

enfin je viens juste en ...euh


que dire ? en curieuse ? en amie? ben non j'ignore qui habite ici !!!
serait ce un Huey déchu?
Elma se prit à rire ,mais elle constatait que la
maison ne semblait pas débordante d'esclaves ....


je suis Elma ,j'ai habité la crique là en bas ...
j'y ai révéré le dieu Tlaloc ,j'y ai aussi aimé mon
Bijy ...
je parle seule maintenant!!!!!
ouhhhhhh ouhhhhhhh quelqu'un?????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quivira
Admin
avatar

Messages : 95
Date d'inscription : 17/09/2011

MessageSujet: Re: Hutte de Quivira - Je suis venu te dire que je m'en vais   Sam 24 Sep - 17:52

- Quivira -



*
Quivira revint du marché où il avait passé la matinée. Il s'y était fait engager en tant qu'aide pour l'un des riches marchands locaux, qui avait besoin d'un travailleur quelque peu érudit dans les connaissances mathématiques. Cela lui avait ainsi permit de gagner un revenu substantiel un brin plus important que le travail à la mine. Ce n'était pas encore la fortune, mais ce travail lui donnait l'occasion de passer plus de temps en centre-ville, et de rencontrer ainsi quelques autres habitants du clan. Tout y était très calme il fallait bien l'admettre, mais cela n'affectait en rien son intérêt pour le petit clan, sa géographie et son histoire.

Les bras chargé de quelques modestes provisions, il retourne à sa hutte et entend au loin les appels de quelqu'un. N'ayant que très peu, voir presque pas de connaissances au sein du clan, il ne se doute pas que les appels lui sont destinés. Ce n'est qu'en approchant lentement de son entrée qu'il distingue enfin quelques bribes de mots.


Elma.. a écrit:
...qu'un ????
esclaves ! si vous êtes là appelez votre maître !!!

enfin je viens juste en ...euh

...

je suis Elma ,j'ai habité la crique là en bas ...
j'y ai révéré le dieu Tlaloc ,j'y ai aussi aimé mon
Bijy ...
je parle seule maintenant!!!!!
ouhhhhhh ouhhhhhhh quelqu'un?????

Il avait cru dans un premier temps que Lessa était de retour, et se réjouissait à l'idée de pouvoir continuer avec elle la discussion qu'ils avaient engagé il y a quelques jours. Mais à sa grande surprise, c'était une parfaite inconnue qui se présentait à lui sur la terrasse. Il jugea par son habit que la demoiselle était une prêtresse, et tenta de ne pas trop prêter attention à la cicatrice qu'il crut apercevoir sur l'un de ses bras.

Il déposa donc ses paquets sur le sol pour l'alerter de sa présence sans l'effrayer, et lorsque les yeux de la dame se posèrent enfin sur lui, il la salua dignement d'un franc signe de la tête.


Niltzé ma soeur. Mon nom est Quivira, et je suis l'habitant chanceux de cette demeure. Je viens de m'y installer il n'y a pas très longtemps, et je serais ravis de faire la connaissance d'une ancienne voisine.

Oh, et il n'y a pas d'esclaves ici. Il n'y a que moi :wink:


Puis ayant tiré les leçons de sa précédente visite, il avait enfin fait quelques réserves de bon pulque.

Je peux peut être vous offrir un bol de pulque ?... Je viens d'en acheter une pleine jarre au marché Very Happy !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quivira
Admin
avatar

Messages : 95
Date d'inscription : 17/09/2011

MessageSujet: Re: Hutte de Quivira - Je suis venu te dire que je m'en vais   Sam 24 Sep - 17:52

- Elma -



*
Elma ,quelque peu étonnée vit un jeune homme apparemment seul dans cette immense habitation...

elle lui sourit ,


ohhhh comme c'est ,c'est .....
d'abord oui je veux bien un pulque


rires

mais vous êtes un génie de l'architecture!!!!!
imaginer ainsi votre maison !!!!
elle est ....tout simplement belle !!!!
hummm et le pulque est tout aussi bon !!!!
permettez que j'y ajoute quelques gouttes de sang,

c'est que je suis prêtresse et que les dieux exigent
que je leur offre chaque jour un peu de mon "liquide
précieux" ...


Elma sourit ,oui les dieux étaient féroces et les
sacrifices permettaient de les apaiser ,d'éviter leur
courroux et toutes les catastrophes que cela pourrait
déclencher...


votre accueil m'a réchauffé le coeur ,surtout à cet endroit ....la vie est dure ,et voilà que je dois
encore tourner une page ....
que les dieux vous gardent et vous protègent ...


Elma pensa que le tlalocan (paradis du dieu tlaloc)devait ressembler à ce lieu .....
d'un élan elle prit la main du jeune homme en signe
d'amitié et elle repartit ....
un long voyage l'attendait ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quivira
Admin
avatar

Messages : 95
Date d'inscription : 17/09/2011

MessageSujet: Re: Hutte de Quivira - Je suis venu te dire que je m'en vais   Sam 24 Sep - 17:53

- Quivira -



*
Quivira était ravi de recevoir cette visite de la jeune prêtresse. Il détourna bien son regard du geste sacrificiel, trouvant peu ragoûtant l'association du sang et du pulque, mais la conversation reprit de plus belle une fois la première gorgée passée.

Oh, je suis bien loin d'être un génie de l'architecture. Je suis juste quelqu'un de très chanceux. Cette demeure était déjà là bien avant que je n'arrive. Ce n'était certes qu'une ruine cachée par la broussaille, mais l'essentiel y était. Je n'ai fait qu'y ajouter un peu de confort.

Ils allèrent se poser sur le banc qui faisait face au lac, et passèrent la fin de la journée à faire connaissance. Elle lui parla de son passé à Ahuilizapan, de ses souvenirs heureux avec l'homme qui partageait alors sa vie dans la hutte de la crique. Elle n'avait jamais connu les propriétaire du lieu que Quivira habitait aujourd'hui. Elle n'avait d'ailleurs jamais remarqué qu'il existait quelque chose ici, mais il faut bien dire que la broussaille épaisse avait caché ce lieu du reste du monde. Cela ne fit qu'exciter encore plus la curiosité de Quivira pour le passé de son clan d'adoption.

Il lui proposa bien de rester pour la nuit, en tout bien tout honneur, mais la dame avait encore un long voyage devant elle, et préféra partir avant la nuit tombée. Il lui fit promettre de revenir bientôt et de lui rendre visite, et serra chaleureusement la main qu'elle lui tendit.


Elma, j'ai passé un excellent moment en ta compagnie. Sois vraiment prudente sur les routes, et reviens-nous vite. Si tu as besoin de quoi que ce soit, d'un lieu où passer la nuit, la porte te sera toujours ouverte.

Ils se saluèrent une dernière fois, et elle disparut avec le soleil. Quivra retourna alors à ses commissions, et dégagea du paquet qu'il avait ramené du marché, les encres et les longues feuilles d'amate qu'il avait acheté le matin même. Il était encore bien loin de maîtriser tous les secrets de l'écriture, mais il avait décidé de garder en mémoire tout ce qu'il pouvait apprendre sur le passé du clan et de ses habitants, et commença ainsi son ouvrage par ce qu'Elma venait de lui enseigner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quivira
Admin
avatar

Messages : 95
Date d'inscription : 17/09/2011

MessageSujet: Re: Hutte de Quivira - Je suis venu te dire que je m'en vais   Sam 24 Sep - 17:54

- Quivira -



*
La saison des récoltes touchait maintenant à sa fin, et les frères et soeurs d'Ahuilizapan rentraient enfin auprès de leurs huttes pour dégager la poussière laissée là par un trop long été. Quivira n'avait pas reçu de visite depuis le départ d'Elma, mais cela lui permit de se concentrer davantage sur ses travaux d'écriture. En plus des annales d'Ahuilizapan qu'il avait décidé de rédiger, il avait décidé de mettre à jour les quelques ouvrages légués par son défunt maître, avant d'en faire don à la communauté. Il y avait là des guides pour venir en aide aux pécheurs, des recueils de traditions aztèques en tout genre et quelques cartes. Le tout avait subit les ravages du temps, mais à force de s'exercer à les recopier, Quivira avait maintenant les capacité d'en redessiner les symboles sans trop faire d'erreur.

L'animation était également de retour dans la province de Cuauhtochco. Les dieux venait de désigner Olintla comme capitale de la province. Un choix qui ne réjouissait guère une partie des habitants, et tout comme certains de ses confrères, Quivira venait d'entreprendre un petit voyage auprès du Tlatocan pour discuter des nouvelles issues que cette désignation amenait avec elle. La discussion tourna malheureusement en rond, mais il s'en fichait bien. C'était son tout premier voyage auprès des autorités, ses toutes premières paroles publiques en tant qu'homme libre. Un pas venait définitivement d'être franchis.

De retour à Ahuilizapan, Quivira se rendait compte que son clan était enfin entrain de tourner la page Cookie. Bien qu'il fut un fervent défenseur de Lessa, il fallut bien constater que Rootsman était définitivement entrain d'effacer les dernières traces de la rébellion passée. Il était donc plus que temps de remettre aux caisses du Calpulli le don qu'il avait promis, et Quivira reprit une nouvelle fois la route du clan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quivira
Admin
avatar

Messages : 95
Date d'inscription : 17/09/2011

MessageSujet: Re: Hutte de Quivira - Je suis venu te dire que je m'en vais   Sam 24 Sep - 17:54

- Quivira -



*


Un Dîner Presque Parfait...

Cela fait depuis quelques temps déjà que Quivira est venu s'installer à Ahuilizapan. Ces premières pérégrinations à travers le marché et le temple l'ont amené à faire de nouvelles rencontres, toujours plus chaleureuses et toujours plus agréables. Il leur a bien lancé sur le moment quelques invitations informelles à venir lui rendre visite, mais il est plus que temps maintenant d'organiser un vrai dîner, ou mieux encore... Une Pendaison de Crémaillère !

Il s'occupa donc de payer l'un des jeunes enfants du village pour aller délivrer quelques invitations à travers le clan, puis commença à préparer sa petite fête. S'il avait bien retenu une chose de son passé d'esclave, c'était le don de la cuisine et de l'organisation de soirées inoubliables.

Tout d'abord la nourriture... Il dut louer les services d'un lama pour ramener quelques bonnes provisions du marché pour cette occasion exceptionnelle. Il commença par étendre des épis de maïs au dessus du foyer pour les laisser fumer lentement, avant de préparer quelques garnitures. Émincé de tomates et de courges relevées aux herbes, salade d'avocat et de haricots bouillis, fricassée de petits poissons péchés le matin même et parfumés à la mangue, viande de pécaris réduite en cubes et agrémentée d'une sauce au piment dont il a le secret... voilà qui saura amuser les palais les plus sévères.

Il passa donc à l'autre part importante du repas: la boisson ! Les grosses jarres de pulque qu'il venait d'acheter pour la fête étant décidément trop encombrantes et peu pratiques, il décida donc de vider complètement la petite citerne d'eau de la terrasse, et la remplit à ras bord du divin liquide, avant de disposer quelques gobelets sur le pourtour. En plus d'être bien plus pratique, il se dit qu'une telle présentation amuserait probablement ses invités.

Avec la nourriture qui cuisait lentement sur le feu, et le pulque qui refroidissait dans la citerne, il eut enfin le temps de s'attaquer à la décoration. Il allume donc quelques torches le long des murs de la hutte, et en dispose également tout au long de la terrasse qui acceuillera le dîner. Une longue natte sur le sol, quelques fleurs ici et là, et le tour est joué.

Les épis de maïs sont maintenant fumés à point, et les garnitures prêtent à être servies. Ne restent que les tortillas qu'il fait chauffer en dernier sur une pierre plate. Il dispose enfin le tout sur la natte de la terrasse. Chacun pourra ainsi se servir de ce qu'il veut. Trois musiciens d'un clan voisin qu'il a embauché pour l'occasion arrivent alors juste à l'heure pour entamer quelques chants pour la soirée.

La hutte est enfin prête à acceuillir ses convives. Quivira espère qu'ils passeront une très bonne soirée.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quivira
Admin
avatar

Messages : 95
Date d'inscription : 17/09/2011

MessageSujet: Re: Hutte de Quivira - Je suis venu te dire que je m'en vais   Sam 24 Sep - 17:56

- Xytllali -



*
Xytllali avait reçu une invitation à diner d'un habitant d'Ahuil. Elle vivait à Olintla et venait souvent pêcher ici. C'est vrai qu'elle connaissait plusieurs personnes du clan, mais pas celui qui l'avait invité. Ravie et enchantée de recevoir cette invitation, elle se décida à se présenter à ce repas. Malgré tout ce mâle nommé Quivira était un frère aztèque.

Elle mis son hupil et son pagne vert, elle rajouta une fleur dans ses cheveux, elle pris soin de prendre avec elle, un poisson pêcher le matin même, pour l'offrir à son hôte. Elle pris le sentier menant à la hutte de son hôte. Arrivée devant la masure, elle longea le mur sur le côté gauche et s'avança doucement sur la terrasse

Ayyo

Y a qqn ?

Je suis Xytllali.

Ouhouh


Elle s'arrêta et tendit l'oreille afin d'entendre une réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quivira
Admin
avatar

Messages : 95
Date d'inscription : 17/09/2011

MessageSujet: Re: Hutte de Quivira - Je suis venu te dire que je m'en vais   Sam 24 Sep - 17:56

- Quivira -



*
Tandis que les musiciens entament une ballade entraînante, une premier invitée se présente à l'entrée de la terrasse. Quivira ne s'attendait pas à voir ainsi arriver une parfaite inconnue, mais après tout la consigne qu'il avait donné au porteur d'invitations était très claire "Va me donner ça à tous les êtres vivants qui croiseront ta route". Avec un peu de chance, un lama viendra peut être à son tour... Mais pour le moment, ce n'était qu'une charmante jeune femme toute de vert vêtue et armée d'un poisson qui se présenta.

Quivira, ravis d'avoir l'occasion de faire une nouvelle rencontre, se présente alors devant elle.


Je suis enchanté de faire ta connaissance ma soeur. Je suis Quivira, l'heureux propriétaire des lieux. Entre donc et fais comme chez toi.

D'un geste de la main, il l'invite à s'installer confortablement sur la natte posée au sol, et lui indique ou se trouve la nourriture et la boisson

Je ne crois pas avoir déjà eu le plaisir de te croiser à Ahuilizapan. Viens-tu d'un clan voisin ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quivira
Admin
avatar

Messages : 95
Date d'inscription : 17/09/2011

MessageSujet: Re: Hutte de Quivira - Je suis venu te dire que je m'en vais   Sam 24 Sep - 17:57

- Xytllali -



*
Xytllali lui sourit et s'installa sur la natte qu'il lui montra.

Je suis ravie de te connaitre mon frère, je suis d'Olintla. Je viens souvent à Ahuil pour pêcher.

J'ai été surprise de ton invitation. Je me doutais que cela devait être une erreur, mais je suis tout de même venue, après tout nous sommes presque voisin.

Elle lui sourit et reprends

En gage de remerciement, je t'offre ce poisson que j'ai pêché ce matin.

Elle lui sourit et lui tend le poisson emballé dans une grande feuille de maguey.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quivira
Admin
avatar

Messages : 95
Date d'inscription : 17/09/2011

MessageSujet: Re: Hutte de Quivira - Je suis venu te dire que je m'en vais   Sam 24 Sep - 17:58

- Quivira -



*
Il reçois le poisson avec un franc sourire.

Hé bien, voila une bête d'une bien belle taille. Merci beaucoup de me l'avoir apporté Very Happy.

Il se penche alors au dessus du poisson pour en capturer le doux fumé - Ha, cette mauvaise habitude de tout sentir - puis le remballe dans sa feuille de Maguey. Voila qui ferra la base d'un bien bon repas pour un futur dîner.

Il part alors se saisir de deux bols aux bords de la citerne, et les remplis de pulque avant d'en tendre un à sa première convive..

Mais avec tout le débat en cours au sujet de la nouvelle capitale, avant même de prendre le temps de trinquer il décide de briser tout de suite la glace sur ce sujet.


Tu viens donc d'Olintla ? Je ne sais pas si les habitants de ce clan vont me porter dans leur coeur avec tout le barrouin que je fais à l'Altepetl à propos du choix de la nouvelle capitale.

Je me demande bien d'ailleurs, en tant que membre du clan d'Olintla, qu'est ce que tu en penses du choix des dieux de l'avoir élevé au rang de capitale ? Tu ne crains pas que cela incite les Tlaxc à venir se ruer sur le clan, maintenant que c'est une capitale ?


Puis reprenant très vite ses bonnes manières.

Je suis désolé, j'espère que ça ne te gène pas que j'en parle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quivira
Admin
avatar

Messages : 95
Date d'inscription : 17/09/2011

MessageSujet: Re: Hutte de Quivira - Je suis venu te dire que je m'en vais   Sam 24 Sep - 17:59

- Xytllali -



*
Xyt lui sourit et prends le bol qu'il lui tend. L'écoute et sourit à ses mots

Cela ne me gêne en rien. Et si ta conversation me déplaisait, soit rassuré, je te le dirais.

Pour tout te dire, je trouve que le choix d'Olintla pour une capitale, stratégiquement et géographiquement, n'est pas le meilleur choix à mon avis. Mais c'est le choix des Dieux ! Nous devons l'accepter. Je pense que la frontière si proche du clan est assez risqué. Car cela sera tentant pour les Tlax comme pour les brigands de piller mon clan, mais ce n'est que mon avis. Je me soumets au choix des Dieux.
Je ne connais pas l'avis des autres habitants de mon clan, enfin juste quelques uns.

Elle lui sourit et vide son bol d'une traite.

Et toi, tu en penses quoi ? et pourquoi les habitants d'Olintla devraient t'en vouloir ? Qu'as-tu dis de si déplaisant ?

Elle rit doucement en posant ses questions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quivira
Admin
avatar

Messages : 95
Date d'inscription : 17/09/2011

MessageSujet: Re: Hutte de Quivira - Je suis venu te dire que je m'en vais   Sam 24 Sep - 18:00

- Geios -



*
La petite tlatoane avait reçu une invitation à dîner tout à fait aimable, et cela était si rare qu'elle ne risquait pas de rater ça!
Bon, elle manquait de temps et se sentait épuisée depuis que son ventre s'arrondissait, mais l'invitation venait d'un homme dont elle avait entendu parler et qu'elle avait vaguement croisé, et elle était curieuse de le connaitre un peu mieux... Pour que Lessa et sa douce amie Elma lui aient parlé de lui, c'est qu'il devait être fort intéressant cet homme là! C'est pourquoi elle se présenta à la hutte de Quivira le jour dit, sourire aux lèvres mais malheureusement vêtue de la traditionnelle tenue orange marquant le deuil de son époux. Dommage, elle aurait aimé se parer de ses plus beaux atours, histoire de faire honneur à son hôte, mais ce serait pour une autre fois.
S'approchant de la hutte qu'elle découvrit bien mieux organisé et aménagée que la sienne, elle appela d'une voix douce, fort différente de celle qu'elle employait d'habitude.

Ayyo! Frère Quivira, je viens répondre à ta charmante invitation!

Elle se tourna en direction de la charrette que son ex-esclave et ami Miluy surveillait. D'un geste, elle lui fit signe de décharger les jarres d'agua et de pulque qu'elle avait préparé et apporté en guise de cadeau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quivira
Admin
avatar

Messages : 95
Date d'inscription : 17/09/2011

MessageSujet: Re: Hutte de Quivira - Je suis venu te dire que je m'en vais   Sam 24 Sep - 18:02

- Usumatinca -



*
Usumatinca avait reçu une invitation d'un homme pour un diner, il ne le connaissait pas ou du moins seulement de nom. Il avait mis son pagne et sa sérape jaune ainsi que ses sandales rouges, il n'était certes pas des plus discret avec ses vêtements mais cela n'était pas son but non plus mais ses habits servaient a exprimer sa joie de vivre, répendre la bonne humeur ainsi que de montrer pour quel dieu il est, Huitzilopochtli le dieu du soleil et de la guerre.

Il réfléchissait un moment pour savoir ce qu'il allait lui ramener comme cadeau, au final il se décida pour les fruits qu'il avait cueilli a Olintla. Il en prit quelques uns et les mis dans un panier puis prit sans tarder la route vers la hutte de l'hôtes. Il n'était pas des gens qui aimaient venir en retard, surtout pour un diner il aurait l'air bien idiot.

Il marchait sur le sentier tandis qu'en face de lui se dessinait une hutte, probablement celle de l'hôte mais devant celle-ci ce trouvait une personne qu'il n'arrivait pas encore a reconnaitre de loin, ce ne sera qu'après s'être suffisamment rapproché qu'il reconnu la personne, c'était Geios... la personne qui ne devait pas le porter dans son coeur. Il ne savait pas pourquoi mais il sentait que cela allait encore être amusant.

Elle vit des personnes décharger des jarres, probablement de pulques, il doutait que cela étaient des jarres d'eau... Il sourit a Geios en s'approchant d'elle.


Niltzé, je ne savais pas que tu étais invité aussi a son dîner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quivira
Admin
avatar

Messages : 95
Date d'inscription : 17/09/2011

MessageSujet: Re: Hutte de Quivira - Je suis venu te dire que je m'en vais   Sam 24 Sep - 18:03

- Vavitu -



*
Le prêtre du clan avait remarqué les quelques affiches sur de propagande sur le temple du village.

Cela ne le dérangeai guère vu que certain s'arrêtait devant l'édifice pour lire l'invitation en question.

Pas mal de personne avait probablement répondu présent a ce repas qui était selon Vavitu une très bonne initiative.

Le prêtre reconnu Usuma et s'approcha a son tour.
Il entra sous la hutte et salua les invités et l'initiateur de ce projet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hutte de Quivira - Je suis venu te dire que je m'en vais   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hutte de Quivira - Je suis venu te dire que je m'en vais
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Je suis venu te dire que je m'en vais....
» Je suis venu vous dire que je m'en vais....
» Je me suis laissé entendre dire...
» ca y est je suis venu a bout de la transformation de ma R65!
» Je suis venu le voir !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Hutte de Quivira :: Du Blabla et des Souvenirs :: Archives du Forum Officiel-
Sauter vers: